Svea, Svalbard

Prise par le virus polaire après ma première visite au Svalbard, j'ai déménagé à Longyearbyen en février 2017 où j'ai commencé à travailler comme guide touristique dans la mine de charbon de Svea pendant la «saison bleue». Lorsque le soleil est revenu au printemps, j'ai appris à utiliser les armes à feu en tant que moyen de protection contre les attaques d'ours polaires, à conduire une motoneige et à parcourir l'archipel avec mes amis pour voir les glaciers, la banquise, les icebergs et les ours polaires.